Descubre la versión beta de la nueva web de El Corte Inglés pulsando aquí.

LEO FERRE

Léo Ferré (24 août 1916 à Monaco - 14 juillet 1993 à Castellina in Chianti, Italie) est un poète, anarchiste et musicien franco-monégasque, auteur-compositeur-interprète de chansons. Il vécut principalement à Monaco, à Paris, dans le Lot (46), et finit sa vie en Toscane. Léo Ferré s'intéresse très tôt à la musique. A l'âge de sept ans, il intègre la Chorale de la Maîtrise de la Cathédrale de Monaco, et y apprend le solfège et l'harmonie. Il découvre la polyphonie au contact des œuvres de Palestrina et de Tomás Luis de Victoria. Après la Seconde Guerre mondiale il s'installe à Paris où il commence à chanter dans les théatres et les cabarets. Il rencontre Charles Trénet, les Frères Jacques, Charles Aznavour et Jean-Roger Caussimon qui devient l'un de ses complices et l'auteur de certains de ses premiers succès comme Monsieur William. Il devient alors parolier pour les interprètes de l'époque : Edith Piaf, Renée Lebas, Yvette Giraud, Henri Salvador, Les Frères Jacques.1955 est l'année de la consécration. Il est programmé en vedette à l'Olympia pendant vingt soirées. C'est une année très productive, qui voit l'enregistrement de nouveaux titres, Vise la réclame, Monsieur mon passé, Le guinche et met en musique l'un des grands textes de la poésie médiévale avec Pauvre Rutebeuf. Grand amoureux de la littérature, il met en musique des poésies extraites des Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. En 1964, il enregistre un double album de poèmes de Verlaine et de Rimbaud. À partir du moment où il reprend son contrat à Eddy Barclay, période des immenses succès (Avec le temps et C'est extra), il se réalise pleinement en tant qu'artiste ; sa musique et ses textes deviennent débridés : longues litanies enflammées comptant parmi les moments les plus intenses de la chanson française. Dans ses textes, Ferré mêle le lyrisme, l'argot, l'amour et l'anarchie. Occupant une place centrale dans le monde de la chanson française, il est sans doute une des références absolues dans ce domaine.